Rubrique :  Les implants

En implantologie, le taux d’échec n’est plus que de 1%

Grâce à un implant, il est possible de remplacer une dent manquante, en attendant la dent définitive

L'implantologie : où en sommes-nous ?

Depuis les travaux de l’équipe du Pr. Bränemark à Göteborg (Suède) sur l’ostéointégration, l’implantologie a fait des progrès considérables et est devenue une technologie hautement spécialisée.

Grâce à de nouvelles techniques chirurgicales, un plus grand nombre de patients peut maintenant bénéficier d’implants.
Les statistiques d’implantologie se sont considérablement améliorées, le taux d‘échec n’étant plus que de 1% sur les patients implantés.

Ce fort pourcentage de succès est en partie dû à une meilleure étude du site implantaire : la préparation du site, que ce soit au moment de l'extraction ou lors de la correction des défauts osseux ou gingivaux, est essentielle.

L'imagerie cone beam (scanner en 3 D à rayonnement nettement diminué) permet une visualisation immédiate.
La prise en considération de l'abord parodontal (état du tissu parodontal qui entoure l'implant) dans la gestion implantaire est un élément qui améliore encore le taux de réussite de cette chirurgie.

Ainsi le matériel spécifique à la pose d'implants, le choix des implants, leur état de surface et les techniques opératoires ont fortement évolué; même si certains grands principes restent immuables :

  • N’utiliser que du titane pur
  • Employer une instrumentation parfaitement adaptée à la nouvelle forme des implants
  • Favoriser une stabilisation primaire de l’implant, (l'implant doit être très fixe lors de l'intervention), sans effort ni traumatisme

  • La chirurgie préimplantaire, de plus en plus sophistiquée, peut redonner du volume osseux avant de poser les implants par le biais de :

  • La chirurgie d’expansion de crête ou d’apposition qui permet d’augmenter l’épaisseur d’une crête osseuse résorbée et de corriger son volume et ses contours.
  • La chirurgie osseuse intra sinusienne qui, en augmentant la hauteur d’os, rend possible la pose d’un implant.

  • Grâce à un implant, il est possible de remplacer tout de suite une dent manquante. En effet, pour le confort du patient qui n’est pas obligé d’attendre plusieurs mois avant d’avoir une dent définitive (surtout dans les régions visibles du sourire), l’on peut réaliser une mise en charge immédiate en posant une couronne directement sur l’implant.


    Dernière mise à jour le 22/01/2014