L’usure dentaire évolue discrètement

L'usure dentaire

La dent est un organe vivant et les tissus dentaires, en particulier l’émail, sont sensibles à des phénomènes d’usure. Différents facteurs peuvent accélérer ce processus.

  • Le frottement des dents entre elles, le plus souvent dû à une mauvaise occlusion entre les deux mâchoires. Cela touche surtout les incisives et les canines.
    Les personnes atteintes de bruxisme sont particulièrement menacées. Rappelons que le bruxisme est l’action de grincer des dents le plus souvent durant le sommeil en produisant des bruits de frottement dentaire. Les dents s’usent alors prématurément.
    Le fait de serrer les dents toute la journée conduit aussi à une usure dentaire.
  • Le contact des dents avec un élément extérieur (mordillement d’un objet, brossage agressif…), entraîne souvent une sensibilité au niveau du collet des dents.
  • Les boissons (sodas, jus de fruit, boissons énergétiques…) riches en acides sont de plus en plus présentes dans l’alimentation d’aujourd’hui. Une consommation trop importante rend l’émail vulnérable à l’érosion.
  • Des désordres nutritionnels répétés (vomissements) peuvent aussi avoir des répercussions sur l’émail de la dent.
  • Les dentifrices, lorsqu’ils sont trop abrasifs, peuvent entraîner une érosion au niveau du collet des dents.

 

Recommandations

Les stades précoces d’usure passent parfois inaperçus. Une douleur même légère doit vous alerter et le dialogue avec le praticien permettra d’en déterminer l’origine. Des mesures de soin et de prévention vous seront ensuite proposées.

- Il est possible de traiter le collet des dents afin d’en diminuer la sensibilité.
- Le port de gouttières pendant la nuit permet de protéger les dents en cas de bruxisme.
- Des restaurations esthétiques (pose de facettes ou de couronnes esthétiques par exemple) apportent une solution à certains cas d’usure.


Nos conseils

  • Boire avec une paille réduit le contact des boissons acides avec les dents.

Dernière mise à jour le 09/09/2014